un homme lit le journal sur son portable
© Brigitte Marti

L’essentiel en bref

  • La diversité médiatique est menacée en Suisse, comme partout dans le monde. En Suisse, une poignée de grandes entreprises se partagent quasiment le marché médiatique privé.
  • Diversité et indépendance des médias jouent un rôle essentiel pour la démocratie et la cohésion sociale.
  • Les VERTS prennent fait et cause pour préserver l’indépendance, la diversité et la qualité des médias.
  • Les VERTS veulent renforcer le service public médiatique et l’encouragement – direct et indirect – des médias.

La diversité médiatique est de plus en plus mise à mal – en Suisse et dans le monde. Alors qu’auparavant une multitude de médias, à l’information et aux sensibilités les plus variées, se faisaient concurrence, aujourd’hui seules quelques entreprises se partagent le marché privé. Parfois même sous forme de monopoles multimédias régionaux.

Des médias variés et indépendants: essentiels pour la démocratie

Cette évolution préoccupe les VERTS. Car une bonne démocratie ne fonctionne que si la population peut s’informer auprès de médias variés, indépendants et de qualité. Par ailleurs, la diversité médiatique est indispensable à la cohésion sociale. Surtout en Suisse et ses quatre régions linguistiques, où les médias jouent le rôle de passerelle.

C’est pourquoi les VERTS font de l’indépendance, de la diversité et de la qualité médiatique en Suisse un de leurs chevaux de bataille : nous voulons renforcer le service public médiatique et l’encouragement – direct et indirect – des médias.