Florian prend la tête du secrétariat des VERTS après avoir consacré plus de 10 ans à la défense des droits humains au niveau international. Il a été responsable du plaidoyer auprès des Nations Unies, du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne pour Human Rights House Foundation, secrétariat d’une fédération de Maisons des droits humains en Europe centrale et de l’Est. Il a aussi dirigé l’organisation de défense des droits humains dans la justice pénale Penal Reform International. Florian Irminger est aussi l’un des fondateurs, il y a 20 ans, du mouvement de prévention Stop suicide.

Ancien membre des comités genevois et suisse du parti, parmi les fondateurs des Jeunes Vert‑e‑s, Florian est engagé chez les VERTS depuis longtemps. Il a siégé à l’Assemblée constituante à Genève, dont il a présidé la commission de rédaction.

Le parcours professionnel de Florian est marqué par le travail en réseau, dont il veut s’inspirer pour construire les succès à venir des VERTS, main dans la main avec les sections cantonales… et en dialogue avec les milliers de personnes qui sont descendues dans la rue pour l’égalité et le climat.