une coccinelle sur une fleur
© Brigitte Marti

L’essentiel en bref

  • Une nature préservée permet au monde animal et végétal ainsi qu’à l’être humain d’exister.
  • La biodiversité recule de plus en plus sur terre – et donc en Suisse également.
  • Les VERTS s’investissent à tous les échelons – fédéral, cantonal et communal – en faveur de la préservation de nos ressources naturelles.
  • Ils veulent rendre l’agriculture durable, maîtriser la construction routière et la pollution atmosphérique et mieux protéger les espèces animales et végétales en voie de disparition.

Pour les VERTS, la protection de la nature est une priorité absolue. Car, sa destruction à l’échelle mondiale porte atteinte à d’innombrables espèces végétales et animales, mais aussi aux êtres humains, qui sont tributaires d’une eau et d’un air propres, de sols sains et d’un monde animal et végétal riche.

Or, la biodiversité – à savoir la diversité des biotopes et des espèces – ne cesse de reculer. Les causes sont multiples : des biotopes de plus en plus occupés par le bâti ou les routes, la crise climatique aggravant les extrêmes météorologiques, une agriculture intensive et industrielle lessivant les sols et polluant l’environnement à coup de pesticides.

C’est pourquoi la protection de la nature doit s’effectuer à tous les niveaux : les VERTS sont aux avant-postes de la lutte pour protéger le climat, rendre l’agriculture écologique, protéger les espaces animales et végétales menacées et rendre la politique des transports et du bâti durable. Nous ne pourrons contenir le recul de la biodiversité et préserver notre précieuse nature que si nous agissons de manière systématique dans tous ces domaines.