Solarzellen in der Sonne
© Benjamin Zumbühl

L’essentiel en bref

  • L’approvisionnement de la Suisse n’est pas durable, car son énergie provient essentiellement du pétrole et du gaz, principalement utilisés pour les transports.
  • Les VERTS veulent donner un coup d’accélérateur à la sortie du nucléaire et au tournant énergétique, car l’approvisionnement de la Suisse doit être sûr et écologique.
  • Pour les VERTS, la Suisse doit rapidement couvrir tous ses besoins avec des énergies renouvelables – et d’ici 2050 au plus tard sortir de l’ère carbone.
  • Une utilisation plus efficace de l’énergie permet d’en économiser, sans avoir à renoncer au confort.

A l’heure actuelle, la Suisse s’approvisionne à 80% d’énergies fossiles et nucléaires. C’est problématique, car la combustion du pétrole, gaz, mazout, diesel et kérosène favorise le réchauffement climatique, tandis que l’énergie nucléaire est grosse de risques sécuritaires incalculables, sans parler des déchets, radioactifs durant des millénaires.

Les VERTS veulent donner un coup d’accélérateur à la sortie du nucléaire et au tournant énergétique. C’est sur notre pression que le Conseil fédéral a élaboré la Stratégie énergétique 2050, approuvée par la population en 2017. Celle-ci encourage des énergies plus écologiques et plus sûrs. Mais ce grand succès Vert ne suffit pas. Ainsi nous nous mobilisons pour que la Suisse couvre rapidement tous ses besoins avec des énergies renouvelables – au plus tard d’ici 2050, ainsi que l’exige l’accord de Paris sur le climat.

Pour y parvenir, il nous faut utiliser efficacement les énergies solaire, éolienne, hydraulique et géothermique. Cet objectif est techniquement réalisable – sans avoir à renoncer au confort.

Le groupe de travail énergie et climat analyse en détail les problématiques liées à l’énergie et le climat et contribue au positionnement des VERTS suisses dans ce domaine. Contact : Urs Scheuss, secrétaire politique, urs.scheuss@verts.ch