un drapeau de paix
© Brigitte Marti

L’essentiel en bref

  • Les VERTS sont pour la paix et le désarmement.
  • S’engager en faveur de la paix fait partie de l’ADN des VERTS. Pays neutre, la Suisse devrait arbitrer les conflits au lieu de les alimenter en exportant des armes.
  • Nous nous mobilisons pour interdire les armes atomiques ou de destruction massive dans le monde.
  • La paix suppose la justice. C’est pourquoi les VERTS veillent à encourager des relations commerciales équitables et la coopération au développement.
  • Tant que l’armée ne pourra pas être abolie, faute de majorité, nous voulons qu’elle se prémunisse contre les menaces réelles, au lieu de dépenser des milliards de francs pour des scénarios guerriers improbables.

La Suisse vit en paix. Heureusement ! Ailleurs, les guerres ou les conflits armés sont une triste réalité. Synonyme de grande souffrance, toute guerre déstabilise des régions entières. Chômage et pauvreté en sont les conséquences. De plus les armes chimiques ou nucléaires, en plus des terribles souffrances humaines engendrées, polluent et irradient les eaux, l’air et les sols.

Engagés pour la paix depuis leur création

Depuis leur création, les VERTS s’engagent en faveur de la paix. En tant que pays neutre et dépositaire des Conventions de Genève, la Suisse devrait offrir ses bons offices et arbitrer les conflits, au lieu de les alimenter en exportant des armes. De plus, nous sommes à pied d’œuvre pour interdire toute arme de destruction massive (nucléaire, chimique ou biologique). On ne peut jamais justifier l’usage de ce type d’armes, même pour se défendre.

Or, pour nous, la sécurité ne relève pas seulement de l’armée. Car ce sont la crise climatique et un usage irréfléchi de la numérisation qui représentent aujourd’hui les plus grands risques sécuritaires réels. Risques qui requièrent des mesures efficaces, auxquelles l’armée ne peut contribuer.

Nous militons en outre pour réduire les équipements de l’armée suisse et renforcer le service civil.