Les VERTS demandent que la Suisse mène une politique active en faveur de la paix

L’Europe vit une crise au niveau du contrôle de l’armement conventionnel et nucléaire. C’est pourquoi les VERTS invitent le Conseil fédéral à proposer les bons offices de la Suisse afin de moderniser le traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI, Intermediate-Range Nuclear Forces Treaty, INF Treaty), devenu caduc le 2 août 2019, et d’instaurer une interdiction mondiale des armes nucléaires dotées d’une portée minimale de moins de 5500 km.

Parallèlement, il convient de relancer la nouvelle version du traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE, Conventional Forces in Europe Treaty, CFE Treaty) signé en 1999 afin que tous les Etats parties le ratifient. 

Les VERTS demandent en outre au Conseil fédéral que la Suisse fasse rapidement avancer le processus de ratification du traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN, Treaty on the Prohibition of Nuclear Weapons, TPNW). Le Parlement a nettement accepté une motion en ce sens (17.4241). Le refus du Conseil fédéral de mettre en œuvre ce mandat parlementaire est inacceptable et non démocratique. Cette attitude affaiblit la mise en œuvre du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP, Nuclear Non-Proliferation Treaty, NPT) que la Suisse a ratifié en 1977 et qui oblige tous les Etats à participer à des négociations de désarmement nucléaire.

Résolution (PDF)