Quelque chose a changé. Lors de mon engagement au sein de la grève climatique, j’ai senti une grande motivation. Jamais je n’aurais pensé que nous les jeunes nous puissions imprégner Lausanne d’une telle énergie. Non seulement les jeunes discutent désormais nettement plus des thèmes politiques et de société mais il semblerait que les autres générations commencent enfin à nous écouter. Résolument engagés contre le réchauffement climatique : voilà le mot d’ordre des 2 millions de jeunes mobilisés le 15 mars lors de la grève mondiale.

Malgré la force qui émane de notre mouvement, beaucoup de grévistes se demandent si notre grève permettra d’atteindre le but visé ? Et par où commencer ?

Or, c’est le moment pour les Jeunes Vert-e-s et Vert-e-s d’assumer leur rôle ! Nous avons des solutions, nous avons des idées et nous avons le courage d’amener un changement de système. A nous d’informer, de proposer des réponses aux enjeux et de les défendre.

Oleg Gafner
membre du collectif de la grève pour le climat VD
co-président des Jeunes Vert-e-s vaudois-e-s
www.climatestrike.ch