Il n’est pas question d’ignorer l’arrêt des Aînées pour le climat.

  • Les Aînées pour le climat ont enregistré un succès de taille en faveur du climat. L’arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme confirme ce que la science sait depuis longtemps : la crise climatique nuit à notre santé. 
  • Après celle du Conseil des États, c’est désormais la commission des affaires juridiques du Conseil national qui veut ignorer l’arrêt
  • Nous ne pouvons l’accepter ! Nous demandons au Conseil fédéral de prendre enfin ses responsabilités climatiques. 

Signez la pétition commune des VERT-E-S et des Jeunes Vert-e-x-s! 

Pas question d’ignorer l’arrêt des Aînées pour le climat ! 

L’arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme confirme ce que la science sait depuis longtemps : la crise climatique nuit à notre santé. Il faut enfin changer de cap ! Après celle du Conseil des États, c’est désormais la commission des affaires juridiques du Conseil national qui veut ignorer l’arrêt. Cette décision est une attaque contre toutes les personnes touchées par la crise climatique. Nous ne pouvons l’accepter ! C’est pourquoi nous demandons au Conseil fédéral de prendre enfin ses responsabilités climatiques.

Signez la pétition adressée au Conseil fédéral ! 

Les canicules nous rendent malades. Le réchauffement climatique s’accélère de plus en plus et nuit à la santé, au bien-être et à la qualité de vie d’un nombre croissant de personnes. Les personnes âgées, surtout les femmes, en sont affectées. Nos mères et grand-mères risquent de mourir prématurément en raison du réchauffement climatique.  

Nous avons la responsabilité de protéger la santé de tout le monde. Nous devons agir maintenant et mettre tout en œuvre pour ralentir la crise climatique et protéger la population. La Cour européenne des droits de l’homme l’a souligné dans l’arrêt des Aînées pour le climat. 

Nous demandons du Conseil fédéral  : 

  • de prendre ses responsabilités pour protéger le climat. 
  • de rigoureusement mettre en œuvre la loi sur la protection du climat en obligeant la place financière et l’administration publique à endosser leur part de responsabilités. 
  • d’élaborer une nouvelle loi sur le CO2 dans le but de réduire plus rapidement les émissions de gaz à effet de serre en Suisse et dues aux importations. 

4053 personnes ont déjà signé la pétition adressée au Conseil fédéral. Faisons encore monter la pression ensemble !

4053