En piteux état, la plus vieille centrale au monde, Beznau I atteint l’âge mémorable de 50 ans. Conseil fédéral et Parlement ignorent le danger que représente ce paléo-réacteur quotidiennement et accordent plus de poids aux intérêts de ses exploitants qu’à la protection de la population. Il faut enfin que cela change – Beznau I doit être débranchée !
Adèle Thorens Goumaz, conseillère nationale VD

Grâce à leur initiative pour la sortie du nucléaire en 2016, les VERTS ont tracé le chemin vers la Stratégie énergétique 2050. Et pourtant, la mise en œuvre du tournant énergétique stagne. Pire, concernant l’énergie nucléaire, le Conseil fédéral fait même marche arrière. En autorisant la remise en exploitation de la plus vieille centrale au monde encore en service, Beznau I, et en assouplissant les normes de sécurité pour les centrales nucléaires, il renie son engagement de sortir du nucléaire.
 
Lors de la prochaine législature, les VERTS mettront tout en œuvre pour qu’un plan de sortie du nucléaire contraignant permette d’assurer la sécurité des investissements dans le domaine des énergies renouvelables. Enfin, en raison des risques sécuritaires inacceptables qu’elles font courir, les centrales nucléaires Beznau I et II doivent être immédiatement et définitivement débranchées.