Le DDPS se trompe de priorités. Pour protéger la population, ce n’est pas dans l’armée qu’il faut investir des milliards mais plutôt dans la protection du climat.
Balthasar Glättli, conseiller national ZH

Les VERTS sont très critiques à l’égard du message sur l’armée 2019 débattu aujourd’hui au Conseil national : le Conseil fédéral souhaite investir des milliards dans une course à l’armement pour se préparer à des conflits d’un autre temps, en accumulant par exemple encore et toujours des réserves de munitions. Or, il devrait plutôt renforcer la sécurité au sens large : la protection face aux cyber-attaques, la prévention et l’intervention en cas de catastrophes, la lutte contre la crise climatique et une politique active en faveur de la paix devraient figurer en tête de listes des priorités. Si le Conseil national ne devait pas accepter les propositions de minorité, le groupe des VERTS refusera lesdits projets.