Le renouvelable au lieu du nucléaire. Tel est l’avenir énergétique. Après Mühleberg, il faut absolument fermer la paléocentrale de Beznau. De plus, la Confédération doit encourager les énergies renouvelables en programmant de manière contraignante la sortie du nucléaire.
Irène Kälin, conseillère nationale AG, présidente de l’association « Beznau Verfahren »

Le groupe BKW a enfin tiré la prise de Mühleberg, une centrale nucléaire en piteux état. La politique verte et l’engagement du mouvement anti-nucléaire ont permis de franchir cette étape historique.

Il est temps d’accélérer la sortie du nucléaire en Suisse : les VERTS demandent de débrancher le plus vite possible la paléocentrale de Beznau, tant la liste de ses défaillances connues est longue. L’alimentation électrique de secours et le système de refroidissement d’urgence sont par exemple insuffisants. Notre protection contre une catastrophe nucléaire provoquée par un accident d’avion, un tremblement de terre ou une inondation n’est pas garantie. Il est irresponsable d’exposer la population à de tels risques ! Au lieu d’affaiblir les prescriptions de sécurité, la Confédération doit enfin encourager résolument les énergies renouvelables en définissant un programme contraignant pour sortir du nucléaire.

Photo de l’action « Mühleberg débranchée – passons à un avenir renouvelable » du 20 décembre 2019