L’initiative de résiliation nuit à la population, aux entreprises et attise la sous-enchère salariale. Elle est un poison pour la Suisse. Les VERTS la combattront avec vigueur.
Lisa Mazzone, conseillère nationale GE

Le Conseil national traite de l’initiative contre la libre circulation des personnes aujourd’hui. Les VERTS monteront au front pour qu’elle soit rejetée. Cette initiative est trompeuse : elle ne cherche pas à limiter l’immigration mais à abolir les mesures d’accompagnement. Le groupe des VERTS a décidé de ne pas prendre part au très long spectacle électoral de l’UDC au cours duquel plusieurs dizaines d’intervenant-e-s prendront la parole.

Les VERTS militent en faveur d’une Suisse misant sur un dialogue constructif avec ses voisins et sur le maintien de la libre circulation des personnes – et non sur l’isolationnisme – et garantissant ainsi la voie bilatérale et la protection des salaires.