Outre les « aliments équitables » et une résolution en faveur de la protection climatique, les recommandations pour les prochaines votations étaient au programme de l’assemblée de ce jour : les délégué-e-s Vert‑e‑s ont dit OUI à l’unanimité à l’arrêté fédéral « vélo ». Un ancrage constitutionnel conforte l’engagement des Verts dans les communes et les cantons en faveur d’une offensive politique pro-bicyclette. Les Verts ont également dit OUI à l’initiative « Pour la souveraineté alimentaire. L’agriculture nous concerne toutes et tous ». Si cette dernière se distingue clairement de l’initiative pour des aliments équitables, les Verts ont souligné leur valeur fondamentale commune : l’engagement pour davantage de durabilité dans la production alimentaire. Par contre les délégué‑e‑s ont rejeté à l’unanimité l’initiative anti-droits-humains : les Verts s’engageront pour que cette attaque contre les droits fondamentaux, la protection des minorités et les droits humains soit repoussée.

Les Verts soutiennent l’initiative « Assurance-maladie. Pour une liberté d’organisation des cantons »
Sur proposition de la direction, les délégué‑e‑s ont décidé de soutenir l’initiative populaire fédérale « Assurance-maladie. Pour une liberté d’organisation des cantons ». Ils partagent ses préoccupations de maîtriser les augmentations récurrentes des primes et de stopper la « chasse aux bons risques ». Les Verts ont eux-mêmes déjà déposé des interventions en faveur de caisses cantonales. Le Parlement les ayant rejetées, il ne reste plus que la voie de l’initiative populaire.