Eine Landwirtschaftsfläche wird überbaut.

Ces dernières décennies, des centaines de km2 de terres cultivables, de paysages préservés ou d’autres espaces verts ont été bétonnés à un rythme d’environ 1 m2 par seconde. En élargissant la surface constructible, le bâti est toujours plus morcelé et le gaspillage des sols reste d’actualité. L’initiative « Stopper le mitage – pour un développement durable du milieu bâti (initiative contre le mitage) » ouvre la voie vers une utilisation plus raisonnée du sol. En effet, le texte limite durablement l’étalement urbain, les zones constructibles ne pouvant plus être étendues. De cette manière, l’initiative préserve nos paysages uniques et donc notre qualité de vie… en utilisant nos terres à bon escient et en construisant suffisamment de logements pour tou-te-s, sans devoir sacrifier des espaces verts.

Ne pas construire partout

Aujourd’hui, la possibilité d’ouvrir régulièrement de nouvelles zones à bâtir n’encourage pas à densifier modérément l’habitat. Le mitage se poursuit, avec des conséquences de plus en plus désastreuses pour la nature, le paysage et la biodiversité. Sans oublier une augmentation du trafic et de la consommation d’énergie. C’est pourquoi notre initiative demande que la surface totale des zones à bâtir soit définie une fois pour toute. Néanmoins, « Stop mitage » laisse aux communes et aux cantons la possibilité de procéder à des remaniements parcellaires, ce qui permet de garantir que les réserves existantes pourront être utilisées là où on en a besoin.

Par ailleurs, l’initiative contre le mitage demande des règles claires pour éviter que davantage de constructions soient autorisées en dehors des zones à bâtir. Seules les constructions d’intérêt public (réservoirs d’eau) ou dont l’emplacement est imposé par leur destination (éoliennes), ainsi que les installations destinées à l’agriculture dépendante du sol, seront possibles.

Encourager les écoquartiers

Notre initiative fait également la promotion des écoquartiers, véritables habitats durables qui offrent une grande qualité de vie. En utilisant de manière appropriée les réserves de zones à bâtir à l’intérieur du milieu bâti, les logements créés seront mieux desservis par les transports publics. En prévoyant de généreux espaces verts et des infrastructures communes, des espaces pour des loisirs nécessitant peu de trajets verront le jour. Enfin, les écoquartiers pourront être encouragés en abolissant l’obligation d’aménager des places de stationnement ou en créant un judicieux mixte de petites entreprises locales et de logements.

Pour la première fois, une initiative offre des instruments à même de protéger durablement nos terres agricoles. Parallèlement, elle crée des conditions nécessaires pour utiliser efficacement l’espace disponible. C’est pourquoi les VERTS et les Jeunes Vert-e-s s’engagent de concert en faveur d’un Oui à l’initiative « Stop mitage » le 10 février prochain.

Annoncez la couleur et commandez aujourd’hui encore un drapeau sur www.stop-mitage.ch

Kevin Morisod
co-président Jeunes Vert-e-s suisses
@KevinMorisod