Les VERTS approuvent le projet quant au fond, mais il faudrait l’améliorer relativement à la santé des abeilles.

Le projet instaure l’obligation pour toute unité d’élevage qui souhaite profiter des prestations d’un service de santé animale d’être reconnue comme membre, ce qui signifie qu’elle sera contrôlée chaque année et son statut sanitaire établi.

Cette approche est conçue pour des types d’élevage clos, mais pas pour les abeilles, car leur dérive ou le pillage entre colonies peuvent propager maladies et parasites, tels que la varroa.

Par ailleurs, plus de 18’000 apicultrices ou apiculteurs devraient être contrôlés chaque année, ce qui représente un énorme travail. Par conséquent, le Conseil fédéral doit élaborer un réglementation ad hoc afin de garantir la santé des abeilles et de permettre aux apicultrices et apiculteurs de mettre à contribution l’offre du Service sanitaire apicole (SSA), ce qui ne peut que contribuer à la santé des abeilles. Il s’agira par conséquent d’inciter les apicultrices et apiculteurs à s’affilier à la SSA.

Réponse complète à la consultation – en allemand (PDF)