Les principales revendications des VERTS sur la pandémie de Covid-19

  • Pour les VERTS, préserver la santé physique et psychique et protéger les personnes vulnérables (p.ex. les seniors, la patientèle à risque et les personnes en situation de handicap ou en fuite) doivent être placés au cœur des mesures pour maîtriser la pandémie.
  • Les VERTS s’engagent pour que les (plus) petites entreprises, les actrices et acteurs culturels, les indépendant-es et les employé-es soient protégé-es le mieux possible des répercussions négatives de la crise.
  • Pour les VERTS, il convient d’accorder une plus grande attention aux femmes. Elles sont particulièrement touchées par la crise et ses conséquences.
  • Les VERTS s’engagent en faveur de propositions concrètes pour que la sortie de la crise accélère la transformation de notre société vers un avenir plus Vert et plus humain.
  • Les VERTS requiert davantage de coopération et de solidarité internationales pour maîtriser la pandémie à l’échelle planétaire.
  • Pour garantir l’acceptation sociale d’un vaccin, il est indispensable que les autorités informent de manière cohérente, claire et transparente sur l’autorisation, l’efficacité et les risques des vaccins. Les personnes qui choisissent de ne pas être vaccinées ne doivent pas subir de désavantages ou de pressions (sociales).

LIRE LE PAPIER DE POSITION DU GROUPE PARLEMENTAIRE DES VERTS

Sur la base de l’expérience faite lors des deux premières vagues de Covid-19, les VERTS ont publié une prise de position résumant leur évaluation de la gestion de crise sanitaire à ce jour et exposant les principales exigences pour la suite de la pandémie. L’arrivée d’un vaccin prometteur et sûr doit aller de pair avec une politique visant à contenir le virus, à soutenir les personnes touchées ainsi que les PME. C’est la seule façon d’assurer la protection des personnes vulnérables et de l’économie. 

Sortir de la crise en protégeant les personnes particulièrement vulnérables!

Il s’faut accorder nettement plus d’attention à la situation des seniors, de la patientèle à risque, des personnes en fuite ou en situation de handicap. Aux yeux des VERTS, il est inacceptable que la protection de la santé physique et psychique soit subordonnée à de prétendus intérêts économiques. Les VERTS invitent le Conseil fédéral à présenter enfin une stratégie contraignante pour freiner le coronavirus et à orienter ses mesures sur des objectifs chiffrés préalablement définis.

Limitons les répercussions socio-économiques de la pandémie!

Ces derniers mois ont à nouveau révélé à quel point les partis bourgeois ne défendent que les intérêts des multinationales en laissant pour compte une grande partie de l’économie nationale – les (plus) petits entreprises, les indépendant-es, les actrices et acteurs culturels, les employé-es. Par conséquent, les VERTS requièrent notamment qu’en cas de chômage partiel, les petits revenus soient totalement indemnisés ainsi qu’un programme de soutien efficace aux secteurs durement touchés par la crise, comme la culture ou l’hôtellerie-restauration.

Mettons le cap sur une sortie plus Verte et sociale de la crise!

Le Plan en 3 points des VERTS prévoit de doubler l’encouragement du courant renouvelable ainsi qu’un programme de formation et de reconversion et une offensive ambitieuse dans les soins et l’accueil extra-familial. Ce plan crée des emplois et de nouvelles perspectives et rend plus rapidement l’économie climat-compatible.

Renforçons la solidarité et la coopération internationale pour maîtriser la pandémie planétaire!

Le déroulement de la crise jusqu’à nos jours a montré qu’il fallait y répondre par une réponse globale. La Suisse doit s’investir pour une maîtrise – énergique et multilatérale – de la crise, dont la principale préoccupation est la protection des droits humains, l’accès équitable aux vaccins, médicaments et soins médicaux et le soutien économique.

LIRE LE PAPIER DE POSITION DU GROUPE PARLEMENTAIRE DES VERTS