Avions de combat et chars d’assaut ne nous protègent ni des crises climatiques, ni des pandémies, ni des cyber-attaques. Les VERTS refusent d’investir des milliards dans des guerres conventionnelles et rejetteront donc ce budget sur l’armée.
Fabien Fivaz, conseiller national NE, membre CPS

Le message sur l’armée 2020 est à l’ordre du jour du Conseil national. Ce projet propose de dépenser 21 milliards de francs essentiellement pour lutter contre des menaces d’un autre temps, notamment avec l’amélioration des chars d’assaut ou l’achat de nouveaux avions de combat. Les VERTS demanderont le renvoi du projet au Conseil fédéral pour qu’il prenne mieux en compte les menaces réelles – le réchauffement climatique, les cyber-risques – et qu’il tire les enseignements de la pandémie de Covid-19. Ce message sur l’armée 2020 propose en effet une augmentation considérable du budget de l’armée. Ces ressources financières supplémentaires manqueront pour contrer les vraies menaces qui pèsent sur la population suisse.