Les VERTS s’opposent à cette modification de la LAVS visant à une utilisation systématique du numéro AVS : les risques en terme de protection des données sont trop élevés. En effet, plus le numéro AVS fait l’objet d’une utilisation large, plus le risque d’abus des données augmente. Et le numéro AVS n’a pas été conçu pour cela. Les VERTS ne remettent pas en question l’utilisation du NAVS pour la gestion des assurances sociales, mais son utilisation élargie et à tout-va.

Réponse complète (PDF)