Le paquet de soutien aux médias a beau n’être qu’une aide à la transition, il a pourtant été combattu et affaibli par la droite qui a tout mis en œuvre pour le retarder. Pour les VERTS, maintenir des médias diversifiés et de qualité en Suisse est une question de responsabilité.
Isabelle Pasquier-Eichenberger, conseillère nationale GE

Grâce aux VERTS, le Parlement ne reportera pas la discussion sur le paquet de mesures pour les médias. Maintenant, il est temps d’apporter des améliorations à ce paquet de mesures. C’est dans ce sens que les VERTS travailleront lors de la session de printemps.

  • Il faut davantage de fonds pour le soutien aux médias – une réduction des subventions, qui sont déjà trop basses, est inacceptable.
  • Les éditeurs de petite et moyenne taille doivent également pouvoir bénéficier d’un soutien. À cette fin, il convient de conserver la clause de holding avec un modèle de paiement dégressif.
  • Cet objet doit être traité jusqu’au bout lors de la session de printemps et non lors de la session d’été. 
  • L’encouragement des médias doit être envisagé sur le long terme: la loi est limitée dans le temps, mais l’encouragement des médias doit être rapidement envisagé dans une stratégie globale.