Le nouvel objectif climatique du Conseil fédéral pour 2050 va dans la bonne direction. Cependant la Suisse doit atteindre l’objectif de zéro émission nette plus rapidement, si l’on ne veut pas dépasser 1,5°C d’augmentation de température à l’échelle planétaire. De plus, cet objectif requiert des mesures plus efficaces !
Adèle Thorens Goumaz, conseillère nationale VD

L’année passée, le groupe d’experts du GIEC a montré que nous devons atteindre la neutralité CO2 d’ici 2050 à l’échelle planétaire. Riche pays industrialisé, la Suisse peut – et doit – atteindre cet objectif plus rapidement, afin que sa contribution à la protection climatique mondiale soit équitable. En outre, un objectif à lui tout seul ne suffit pas. Il faut inscrire rapidement des mesures rigoureuses dans la loi sur le CO2.

Les élections de cet automne seront décisives. Une protection climatique digne de ce nom a besoin d’un Parlement plus Vert.