En raison de l’augmentation, année après année, des primes d’assurance-maladie et à cause des cantons qui se dérobent toujours plus face à leurs responsabilités en matière de réduction de prime, ces primes sont devenues une lourde charge pour une majeure partie de la population. Les VERTS sont d’avis qu’il est urgent d’agir pour réduire l’augmentation du volume des prestations qui sont indésirables ou qui ne peuvent s’expliquer par des raisons médicales ainsi que de rendre plus social le financement de la santé.

Par ailleurs, les VERTS saluent bien évidemment les mesures ponctuelles qui limitent la charge que représentent les primes pour la population. La modification proposée par le Conseil fédéral est certes timorée, mais elle va au moins dans la bonne direction.

Réponse complète à la consultation – en allemand (PDF)