Les VERTS approuvent l’ouverture du marché des crédits et des hypothèques à PostFinance. Cependant, l’octroi de crédits doit absolument faire l’objet de directives en matière d’objectifs climatiques et non les envisager comme simple possibilité. De plus, ces directives doivent inclure l’encouragement de projets climat-compatibles afin d’augmenter l’effet de levier. Postfinance deviendrait ainsi une « banque du climat » en faveur de la transition vers une économie postcarbone. Par contre, les VERTS rejettent clairement la privatisation partielle mise en discussion dans le projet.

Réponse complète à la consultation – en allemand (PDF)