Le dérèglement climatique est une réalité aux conséquences dévastatrices. La révision actuelle de la loi sur le CO2 est une première étape importante en vue de réaliser les objectifs de l’accord de Paris sur le climat. Mais il est impératif d’aller plus loin. Les VERTS veulent mettre fin à notre dépendance envers les ressources épuisables et les énergies fossiles le plus rapidement possible : le plan Climat des VERTS prévoit que la Suisse a un bilan climatique positif à partir de 2040. En effet, après la crise du Covid, nous ne voulons pas revenir à l’économie grise d’hier, mais aller de l’avant vers l’économie Verte de demain dans une société juste et solidaire. 
 
Les VERTS s’engagent en faveur d’un Green New Deal, afin de donner un coup d’accélérateur à la transformation socio-écologique de notre société. Lors de leur première assemblée sous la présidence de Balthasar Glättli, les délégué-e-s vont décider comment poser les jalons d’un avenir Vert au titre du Green New Deal.

Durant l’après-midi, les délégué-e-s donneront leurs mots d’ordre concernant le congé paternité de deux semaines et l’achat de nouveaux avions de combat. Les VERTS ont déjà plaidé sans opposition pour le NON à l’initiative de résiliation, lors de leur assemblée des délégué-e-s de janvier. Le comité a dit NON à la modification de la loi fédérale sur l’impôt fédéral direct (déduction fiscale des frais de garde des enfants par des tiers) et à la loi sur la chasse.

Documents :