Promouvoir l’agroindustrie ou une agriculture écologique et sociale ? Dans quelle direction la politique agricole évolue-t-elle ? La majorité bourgeoise au Conseil des Etats veut repousser aux calendes grecques la politique agricole 22+ et freiner un développement plus durable de l’agriculture. Elle a ainsi empêché l’élaboration d’un contre-projet crédible aux initiatives contre les pesticides. Les VERTS sont, au contraire, convaincu-e-s que pour le climat, l’environnement et la santé de la population, il est urgent de réformer la politique agricole.
 
Lors de leur assemblée des délégué-e-s en ligne du 24 octobre 2020, les VERTS débattront des axes d’une économie agroalimentaire durable et adopteront une résolution à ce sujet. Les délégué-e-s feront également leurs recommandations pour les initiatives « eau propre » et « zéro pesticide », ainsi que pour le référendum « Stop à l’huile de palme ». Les réformes nécessaires à la protection de la biodiversité et de l‘eau potable et le changement de cap indispensable dans l’agriculture ne seront possibles qu’avec ces deux initiatives.
 
Enfin, le peuple votera en novembre sur les initiatives contre le commerce de guerre et pour des multinationales responsables, auxquelles les délégué-e-s réaffirmeront leur soutien.