Depuis leur création, les VERT-E-S n’ont jamais cessé de promouvoir l’égalité, ni de la vivre pleinement. Comment ? Par exemple, au Parlement où le groupe des VERT-E-S est le plus féminin et le plus jeune sous la Coupole fédérale. En même temps, nombre de ses élu-e-s sont directement touché-e-s par les dossiers qui concernent la politique d’égalité. Le groupe parlementaire des VERT-E-S compte de nombreuses mères et pères de jeunes enfants, de jeunes chercheuses et chercheurs, d’homosexuel-le-s et de femmes issues de la migration.
 
Dans le bouquet d’interventions apportées aujourd’hui à vélo à Berne, les parlementaires Vert-e-s plaident notamment pour l’instauration de normes, au niveau national, pour le financement des places d’accueil extra-familiales. Ils et elles demandent aussi d’encourager l’égalité dans le domaine de la recherche international et plaident pour plus de soutien aux femmes afghanes. « Notre circuit à vélo a atteint sa destination, ici à Berne. Mais nous sommes encore loin d’avoir atteint notre objectif en matière d’égalité. Nos interventions doivent donner un coup de pouce à l’égalité ! », a déclaré, dans son discours, Florence Brenzikofer, conseillère nationale et co-organisatrice de l’événement.
 
Les VERT-E-S déposeront les interventions parlementaires suivantes sur le thème de l’égalité, lors de la session d’automne :

  • Interpellation sur les effets de la dénonciation de l’accord-cadre sur la promotion de l’égalité des sexes dans le domaine de la recherche
  • Intervention pour la transparence dans les grilles salariales de la Confédération
  • Intervention en faveur de normes nationales dans le domaine du financement, des coûts et de la qualité de la prise en charge extra-familiale des enfants
  • Motion « Solidarité pour les femmes afghanes : pour des contingents de réinstallation supplémentaires »

Photos de l’arrivée de la manifestation du jour à la Helvetiaplatz à Berne