Les VERTS s’engagent pour une Suisse où les parents auraient un réel congé parental, et les pères au moins 8 semaines de congé paternité, ce qui ferait avancer de manière décisive l’égalité – et la société.
Aline Trede, conseillère nationale BE, membre CSEC

La Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil national (CSEC-N) traite actuellement de l’initiative populaire fédérale « Pour un congé de paternité raisonnable » et de son contre-projet.

Les VERTS ont fait plusieurs propositions en faveur d’un congé paternité suffisant pour faire réellement avancer l’égalité et la conciliation entre travail et famille : au sein de la CSEC-N, ils défendront un congé-paternité de 8 semaines au moins, les 4 semaines de l’initiative étant un minimum absolu.

Mais une manière de concrétiser davantage les efforts de la Suisse en matière d’égalité serait un congé parental à la scandinave, comme complément aux congé maternité et congé paternité. Lors des débats de la CSEC-N, les VERTS proposeront l’instauration d’un congé parental, à partager entre les deux parents. Pour que des propositions courageuses et efficaces en faveur de l’égalité, comme le congé parental, passent la rampe, il faut changer les rapports de force et élire davantage de VERTS sous la coupole en octobre.