La grève des femmes* l’a encore rappelé : l’égalité passe par des mesures cohérentes et efficaces. Mais 2 semaines de congé paternité restent un geste symbolique ! Les VERTS s’engagent pour un véritable congé parental – et soutiendront la proposition d’un congé paternité d’au moins 4 semaines.
Aline Trede, conseillère nationale BE

Après le rejet du Conseil fédéral à toute proposition de congé paternité, il est d’autant plus impératif que le Conseil des Etats reconnaisse les signes du temps : tant qu’un congé parental, comme le propose le contre-projet Vert à l’initiative populaire, n’est pas susceptible de passer la rampe, il faut un congé paternité de quatre semaines au moins comme le prévoit l’initiative.

Un congé parental – ou au moins un véritable congé paternité – améliore la conciliation entre vies familiale et professionnelle : c’est par conséquent un pas important vers l’égalité des sexes. Il est temps – une semaine après la grève des femmes* – que le Parlement ait enfin le courage de faire un pas en avant, au-delà du geste symbolique.