© Eva Waardenburg/Unsplash

Or, le réchauffement conjugué à l’utilisation massive de pesticides de synthèse depuis les années 30’, soit environ 350 sortes en Suisse, et la réduction continue des surfaces vertes au profit du bâti, sont les principaux facteurs à l’origine du déclin de notre biodiversité.

Le constat est plus qu’alarmant : en 30 ans, près de 80 % des insectes auraient disparu en Europe. Ce déclin catastrophique est dû à l’intensification des pratiques agricoles et au recours aux pesticides. Il menace la chaîne alimentaire.

Les VERTS se battent depuis plus de 30 ans pour réduire, voire interdire les pesticides de synthèse, pour une alimentation saine, locale et de saison, pour une meilleure utilisation du sol et la préservation des espaces verts, ainsi que pour une agriculture respectueuse de l’environnement. A ce titre, les Verts se réjouissent du dépôt des deux initiatives fédérales en faveur de la biodiversité, soit de l’initiative « Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse » et de l’initiative « Pour une eau potable propre ». 

Les Suisses et les Suissesses font confiance aux VERTS. Nos élu-e-s et nos candidat-e-s aux élections fédérales d’octobre 2019 se battront avec une détermination sans faille dans ce combat pour nos enfants et les générations futures.

Céline Vara
vice-présidente
@VaraCeline