La crise renforce les inégalités existantes. Le personnel de santé et les travailleurs et travailleuses qui ne peuvent pas recourir au télétravail sont mis sous pression : dans la production et la vente de denrées alimentaires, dans la construction, les transports, les services publics. Nous sommes préoccupés par les familles sur lesquelles pèse une lourde charge, par les enfants isolés à la maison, par les victimes de violence. Nous pensons aux femmes qui se retrouvent en première ligne, occupant très majoritairement ces postes d’infirmière, de caissière ou de garde d’enfant.

Angle mort

Les VERTS proposent un paquet de mesures à court et à long terme pour que les conséquences sociales de cette crise ne restent pas dans l’angle mort de la politique fédérale, notamment une meilleure protection des travailleurs et travailleuses, des garderies, des mesures en faveur de la santé mentale, un renforcement du système de santé publique.

Léonore Porchet
conseillère nationale VD
@LeonorePorchet