Eine Landwirtschaftsfläche wird überbaut.

4 raisons de dire Oui à l’initiative contre le mitage

  • En Suisse, 1 m2 d’espace vert est destiné à la construction chaque seconde, soit 8 terrains de football chaque jour.
  • La loi sur l’aménagement du territoire actuelle ne peut pas stopper l’éparpillement, car elle fait référence à un développement urbain, à la fois ancien et gaspilleur, pour calculer les zones à bâtir futures.
  • Les terres agricoles se raréfient au détriment de la biodiversité et de la qualité de vie.
  • L’initiative contre le mitage des VERTS et des Jeunes Verts montre la voie vers une utilisation sobre du sol et encourage les quartiers durables

L’initiative populaire « Stopper le mitage – pour un développement durable du milieu bâti (initiative contre le mitage) » des VERTS et des Jeunes Verts encourage une utilisation durable de ce bien précieux qu’est le sol. Elle veut préserver les magnifiques paysages de la Suisse, et donc notre qualité de vie. Voici les principaux arguments en faveur de l’initiative :

L’initiative contre le mitage protège nos précieux paysages

Ces dernières décennies, on a construit sur des centaines de m2 de terres agricoles, de paysages naturels ou autres espaces verts. Et à l’heure actuelle, on continue à perdre 1 m2 d’espaces verts chaque seconde. Le bâti occupe toujours plus de terrain, de manière toujours plus éparpillée. Au détriment de la qualité de vie et de la biodiversité.

L’initiative contre le mitage montre la voie vers une utilisation sobre du sol. Elle préserve nos magnifiques paysages, et donc la qualité de notre vie. Il y a urgence, car l’actuelle loi sur l’aménagement du territoire (LAT) ne fait que prolonger l’absence de planification, source d’éparpillement. D’une part, elle ne met aucune limite aux zones à bâtir : plus on construit, plus on classe de nouvelles terres en terrains à bâtir. Par ailleurs, les cantons ont une très grande marge de manœuvre pour calculer les réserves de zones à bâtir. Par conséquent, il faut des mesures efficaces pour protéger le sol. Comme le recommande également la Commission de gestion du Conseil national en 2015 ainsi que le premier rapport national sur les sols en 2017.

C’est ici qu’intervient l’initiative contre le mitage. Elle met un terme à l’expansion des zones à bâtir : tout classement en terrains constructibles doit être compensé par un déclassement ailleurs. De plus, elle limite la construction hors zone aux installations agricoles nécessaires et dépendantes du sol.

L’initiative contre le mitage encourage les quartiers durables

Actuellement, nous utilisons trop peu le potentiel en quartiers durables. L’initiative contre le mitage veut changer la donne. Car des quartiers durables permettent de réaliser plusieurs buts : une densification nécessitant moins de terrain ; des résident‑e‑s ayant des espaces verts aux alentours ; logement, travail et loisir proches. Il n’y a plus de séparation stricte entre zones industrielles et habitations. Ce mixte fonctionnel rend les trajets plus courts et réduit donc le trafic.

Vers le site officiel de l’initiative