C’est honteux de vouloir économiser sur les rentes pour enfant, et par conséquent agir au détriment des parents en situation de handicap. Et c’est irresponsable : ces coupes augmentent le risque pour ces familles de tomber dans la pauvreté.
Maya Graf, conseillère nationale BL

Le développement continu de l’AI sera débattu aujourd’hui au Conseil national. Il a pour but de prévenir la mise en invalidité et d’encourager la réadaptation des personnes handicapées. Pour les VERTS, ces objectifs vont dans la bonne direction car ils renforcent le droit des personnes concernées au travail et à l’autodétermination. Malheureusement, la Commission de la sécurité sociale et de la santé du National a misé davantage sur les mesures d’économies.

Les VERTS s’engageront aujourd’hui lors des débats au National contre toute réduction de prestations, en particulier avec leur proposition de minorité contre les réductions de rentes pour enfant. De telles mesures d’économies peuvent entraîner les familles dans le cercle vicieux de la pauvreté, et reporter des coûts vers les prestations complémentaires et l’aide sociale. Les VERTS combattront également toute coupe dans les frais de transport pris en charge pour les enfants atteints d’infirmités congénitales et refuseront le nouveau système linéaire de rentes. Le projet actuel signifie en effet des réductions disproportionnées de prestations pour les personnes dont le taux d’invalidité se situe entre 60 et 69%.