Monique Frey (LU), Pauline Godat (JU), Maya Graf (BL), Greta Gysin (TI), Lisa Mazzone (GE), Ruth Müri (AG), Regula Rytz (BE), Marionna Schlatter (ZH), Adèle Thorens (VD), Céline Vara (NE), Brigitte Wolf (VS) et Tabea Zimmermann Gibson (ZG) se présentent sous la bannière Verte pour les élections au Conseil des Etats. Grâce à ces excellentes candidatures, les VERTS, comme « avant-garde de la politique d’égalité » (comme l’a écrit l’hebdomadaire WOZ), veulent continuer à jouer un rôle moteur en matière d’égalité. Il faut en effet plus de femmes aux Etats (seulement 13% de sénatrices actuellement !) pour pouvoir garantir l’égalité, ce mandat constitutionnel.

Les VERTS se sont également fixé des objectifs ambitieux pour la prochaine législature dans le domaine de l’égalité. D’ici 2023, ils veulent, notamment, l’égalité salariale et une réglementation sur la représentation des sexes au sein des organes de direction des entreprises. De même que des règles contraignantes pour garantir une représentation équilibrée des sexes au Conseil fédéral et au Parlement fédéral.

En savoir plus :