Grâce aux VERTS et aux partis de gauche, les locataires commerciaux peuvent pousser un soupir de soulagement. Le Conseil national a approuvé une réglementation uniforme dans toute la Suisse pour les loyers commerciaux. Trouvons maintenant une solution rapide pour soutenir les entreprises lors de la deuxième vague de la pandémie.
Daniel Brélaz, conseiller national VD, membre CAJ

Les VERTS saluent la décision du Conseil national de mettre en oeuvre une solution uniforme, dans toute la Suisse, pour les loyers commerciaux et d’avoir accepté de délester les locataires commerciaux d’une partie de leurs loyers durant la fermeture de ce printemps. Cette solution est équitable et ne crée pas de conflits entre les cantons. En outre, la loi est plafonnée de manière à ce que les petites entreprises bénéficient de cette mesure. Cette solution est également équilibrée pour les propriétaires, puisqu’un fonds de secours a été créé.

Le compromis sur les loyers doit également s’appliquer aux autres fermetures obligatoires

Aujourd’hui, en pleine deuxième vague de pandémie, l’industrie a également besoin d’être soulagée. La commission juridique du Conseil national doit définir la voie à suivre pour une solution à plus long terme. Car la dernière évaluation de la situation et les décisions du Conseil fédéral montrent que la pandémie de coronavirus ne peut être stoppée qu’avec des mesures drastiques. Les VERTS soumettront une demande à la commission juridique afin que le compromis sur les loyers puisse également s’appliquer aux futures fermetures ordonnées par les Cantons et la Confédération et aux cas de rigueur.